L’alimentation des enfants de 0 à 3 ans

La santé passe par l’assiette, c’est indéniable. C’est pourquoi il est important de donner de bonnes habitudes alimentaires à l’enfant et ce depuis sa naissance. Les trois premières années sont sans doute les plus enrichissantes pour lui puisqu’il va passer d’une alimentation liquide à solide. Il va goûter à différents fruits, légumes, à diverses textures aussi. Par quoi commencer la diversification alimentaire de l’enfant ? En quelles quantités ?  Découvrez sur le blog FIF Conseil nos conseils et nos astuces pour une diversification alimentaire réussie.

L’alimentation des enfants de 0 à 3 ans

On entend par diversification alimentaire le fait d’introduire de nouveaux aliments dans l’alimentation de bébé. C’est lorsque l’on passe d’une alimentation exclusivement lactée à une alimentation plus riche, plus variée. Et même si la nourriture de l’enfant change, il est important que celle-ci reste exclusivement composée de lait. En effet, allaité ou non, c’est l’aliment de base qui apporte à l’enfant tous les besoins primaires dont il a besoin notamment en matière de calcium. 

Quand et comment introduire de nouveaux aliments ?

Il n’existe pas d’âge arrêté où la diversification alimentaire doit se faire, cependant celle-ci doit avoir lieu crescendo, avec douceur. Les aliments devront être introduits un par un, afin de ne pas brusquer le palais de l’enfant, ni son alimentation. 

Diversification alimentaire chez l’enfant de 0 à 3 ans

Afin de faciliter la diversification alimentaire de bébé, il est idéalement conseillé de varier les aliments en suivant des quantités précises. En effet, c’est essentiel pour couvrir les besoins en vitamines de l’enfant afin qu’il ne soit ni en carence ni en surdose.

Introduction des fruits et des légumes chez le bébé

Les légumes sont riches en fibres, minéraux et vitamines. Ils constitueront petit à petit les ingrédients essentiels de l’alimentation de bébé. Il est préconisé de commencer l’introduction des légumes à partir de 6 mois révolus, mais vous pouvez tester dès ses 5 mois. Dans la préparation des légumes, la pomme de terre sera utilisée comme liant pour être consommée de manière exclusive aux 12 mois de l’enfant.

Quelles quantités et quelles textures ?

  • à partir de 5-6 mois : légumes mixés finement.
  • à 7 mois : légumes passés au moulin ,
  • à partir de 8/9 mois : légumes écrasés à la fourchette,
  • à partir de 15/18 mois et en fonction de la dentition de bébé : légumes coupés en morceaux. 

On commencera par la poire ou la pomme pour les fruits, en proposant à bébé quelques cuillères de compote maison ou du commerce. On augmentera les mesures au fur et à mesure du temps pour arriver à 60 g vers 7 mois, et une compote entière à 9 mois.

 

Introduction des oeufs, poissons et viandes 

 

Ces aliments vont apporter à l’enfant ce dont il a besoin en matière de vitamine B12, vitamines, protéines et phosphore. On introduit le poisson et la viande à partir de 7 mois à raison de 15 à  20 g, soit à peu près  2 à 3 cuillères à café par repas. On passe à 20 g entre 9 et 12 mois, puis à 30 g entre 12 et 18 mois. A partir de 9 mois seulement, on commencera par donner ¼ d’œuf par jour, ½ jusqu’à ses 2 ans, puis 1 œuf complet à ses 3 ans.

 

Introduction des produits laitiers et des matières grasses

 

Les produits laitiers sont source de calcium, de vitamines, de protéines et de matière grasse pour les enfants. A partir de 6 mois, on donne un demi-yaourt, un petit suisse ou une cuillère à soupe de fromage blanc à l’enfant. Il est important de ne pas sucrer les fromages blancs ou les petits suisses proposés à l’enfant.

  • 8 mois : 100 g de yaourt, introduction du fromage à pâte cuite à raison de 15 à 20 g
  • 1 an : un yaourt entier de 125 g.

Un yaourt correspond à 125 ml de lait. L’enfant a besoin d’un apport de 500 ml de lait par jour, veillez à varier son alimentation en tenant compte de ses besoins. 

On ajoutera du beurre, de l’huile de colza, d’olive ou de tournesol aux préparations de légumes afin de couvrir les besoins énergétiques de l’enfant au cours de la diversification alimentaire.

 

Les pâtes et la semoule seront quant à elles introduites à partir de 8 mois. Gardez à l’esprit que la diversification alimentaire doit être avant tout une aventure gustative pour l’enfant, et un moment de partage avec le parent. Envie d’en savoir plus sur cette étape charnière de bébé, n’hésitez pas à vous inscrire à notre formation ….

 Les tranches d’âge sont données à titre informatif. Demandez conseil à votre pédiatre en cas de doute.

Infographie à télécharger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.